Les numéros d’urgences à connaître

Accessible gratuitement partout dans l’Union européenne, le 112 a pour but d’offrir, en plus des numéros d’urgence nationaux, un numéro d’appel unique dans tous les États membres de l’UE. Par contre, en France, il est préférable de contacter le 15 (urgence médicale), le 17 (police secours), ou le 18 (pompiers) pour obtenir directement le service de secours adapté à la situation.

En revanche, le 112 a vocation à être utilisé :

  • pour toute urgence nécessitant une ambulance, les services d’incendie ou la police lorsque vous êtes en déplacement dans un pays européen ;
  • par les voyageurs étrangers qui ne connaissent pas les numéros d’urgence en France.

Alerte Sécheresse

Par arrêté du 21 Juillet 2020, le Préfet de l’Ain a placé certaines communes de la Plaine de l’Ain, dont Sainte Julie, en Alerte Sécheresse pour les eaux superficielles.

Nous vous invitons dès à présent à respecter les mesures de restriction d’eau, notamment :
* Interdiction d’arroser les pelouses, espaces verts, et jardins potagers de 9h à 21h,
* Interdiction de laver les voitures (hors stations professionnelles),
* Interdiction de vidanger/remplir les piscines de + de 5m³

Pour plus d’informations, veuillez vous référer aux documents ci-dessous.

[PDF] Liste des mesures de restriction à respecter en situation d’alerte

[PDF] Arrêté Préfectoral du 21 Juillet 2020 portant sur les restrictions temporaires de certains usages de l’eau

Les nouveautés de la bibliothèque

 

Bretagne, 1988.

Colette est une jeune femme (presque) comme les autres : elle a un métier dans lequel elle s’épanouie, et, depuis peu, vit un grand amour.
Mais un drame entraîne une série de bouleversements, affectifs bien sûr, mais aussi spirituels.

Car pour Colette, le chemin de la résilience passe par la révélation et l’acceptation d’une réalité qu’elle avait auparavant effleurée, mais pas encore assumée : elle est voyante.

Ce livre n’est pas inspiré d’une histoire vraie. Il EST une histoire vraie, et puise son origine dans une sorte de journal que l’auteure a tenu pendant des années.

Dotée d’un véritable talent de conteuse et d’un humour savoureux, elle a décidé de la partager pour, comme elle le dit elle-même  «  aider [ses] concitoyens avides de paranormal à en relativiser le bienfondé », mais aussi «  parce que, faisant profession de pré-voir, clair-voir et pré-dire, [elle a] le droit et le devoir de témoigner en faveur d’une vraie déontologie à opposer au vrai charlatanisme, de l’intégrité à l’escroquerie, de l’humour à la solennité, du doute à la suffisance. »

« Deux ans avant qu’il ne quitte la maison, mon père dit à ma mère que j’étais très laide. « Giovanna, fille unique d’un couple de professeurs, vit une enfance heureuse dans les hauteurs de Naples. L’année de ses douze ans, elle surprend une conversation dans laquelle son père la compare à Vittoria, une tante à la réputation maléfique. Bouleversée par ce rapprochement aussi dévalorisant qu’inattendu, Giovanna va chercher à en savoir plus sur cette femme.

En fouillant l’appartement, elle déniche de rares photos de jeunesse sur lesquelles son père se tient aux côtés d’une personne mystérieusement recouverte de feutre noir. Elle décide alors d’aller à la rencontre de cette Zia Vittoria habitant les quartiers pauvres de Naples. Dans cette partie de la ville qui lui était inconnue, l’adolescente découvre un autre univers social, une façon d’être plus spontanée. Incitée par sa tante à ouvrir les yeux sur les mensonges et les hypocrisies qui régissent la vie de ses parents, elle voit bientôt tout le vernis du monde des adultes se craqueler.

Entre grandes espérances et cuisantes désillusions, Giovanna cherche sa voie en explorant les deux visages de la ville, comme deux aspects de son identité qu’elle tente de concilier.

Winchester, 1932.

Violet Speedwell, dactylo de trente-huit ans, fait partie de ces millions de femmes restées célibataires depuis que la guerre a décimé toute une génération de fiancés potentiels. « Femme excédentaire », voilà l’étiquette qu’elle ne se résigne pas à porter, à une époque où la vie des femmes est strictement régentée.

En quittant une mère acariâtre, Violet espérait prendre son envol, mais son maigre salaire lui permet peu de plaisirs et son célibat lui attire plus de mépris que d’amis. Le jour où elle assiste à un curieux office à la cathédrale, elle est loin de se douter que c’est au sein d’un cercle de brodeuses en apparence austère – fondé par la véritable Louisa Pesel – qu’elle trouvera le soutien et la créativité qui lui manquent.

En se liant d’amitié avec l’audacieuse Gilda, Violet découvre aussi que la cathédrale abrite un tout autre cercle, masculin cette fois, dont Arthur, sonneur de cloches, semble disposé à lui dévoiler les coulisses.

À la radio, on annonce l’arrivée d’un certain Hitler à la tête de l’Allemagne.

 » Je crois que quelqu’un est en train d’agir comme s’il se prenait pour Dieu…  »

Un appel au secours au milieu de la nuit.
Une vallée coupée du monde.
Une abbaye pleine de secrets.
Une forêt mystérieuse.
Une série de meurtres épouvantables.
Une population terrifiée qui veut se faire justice.
Un corbeau qui accuse.
Une communauté au bord du chaos.
Une nouvelle enquête de Martin Servaz.
Le nouveau thriller de Bernard Minier.

Horaires d’ouverture de la mairie pendant la période estivale

En cette période estivale, les horaires de la mairie sont modifiés comme suit :

 

Du 29 juin au 17 juillet, la mairie est ouverte :

– lundi de 8h à 12h et de 14h-17h

– jeudi de 8h à 12h et de 14h-16h

– vendredi de 8h à 12h et de 14h-17h

– samedi de 8h à 12h.

 

Du 18 juillet au 30 août, la mairie est ouverte :

– le lundi, mercredi et jeudi de 9h30 à 12h et de 14h à 17h

– le vendredi de 9h30 à 12h.

MEDVIR : Rassurer quand c’est possible, alerter quand c’est nécessaire !

La pandémie semble régresser, c’est une bonne nouvelle qui nous l’espérons tous va se confirmer.

Mais ce qui inquiète désormais également les Autorités Sanitaires, c’est le retard à la prise en charge de nombreuses autres pathologies.

C’est la raison pour laquelle le site www.medvir.fr a été créé et permet à chacun d’évaluer rapidement, gratuitement, et de façon anonyme ses symptômes, avec pour objectifs de : évaluer, déclarer et suivre l’évolution de ses symptômes, puis connaître les hypothèses diagnostiques et recevoir des conseils personnels.

Utilisé à grande échelle, ce dispositif permettrait de suivre l’évolution de la pandémie en temps réel, ainsi que celle des autres pathologies.

 

Cette évaluation ne se substitue en aucun cas à un examen médical. Elle vous permet de préparer une consultation si nécessaire.

Lionel Chappellaz élu maire de Sainte Julie

Vainqueur des élections municipales le 15 mars, Lionel CHAPPELLAZ a été officiellement installé maire de Sainte-Julie.

Dans la salle des fêtes, en présence de quelques spectateurs, les 15 nouveaux élus de Sainte-Julie ont officiellement pris leurs fonctions, deux mois après leur élection du 15 mars. Les votes à bulletin secret ont permis de déterminer les quatre adjoints et le nouveau maire, Lionel CHAPPELLAZ.

Ce père de famille de 48 ans, formateur de profession, possède une solide expérience de la gestion communale, débutée à l’âge de 24 ans dans son village natal de Jarrier (73), jusqu’à son poste de premier adjoint à Sainte-Julie lors du dernier mandat. Pendant ces 6 dernières années, il a pu démontrer son engagement au service de tous les Julicyens, notamment en accompagnant l’installation d’infirmières sur la commune, ou encore en œuvrant dans la modernisation des réseaux d’eau et d’assainissement.

Il remplace ainsi Jean-Luc ROBIN qui tire sa révérence après plusieurs mandats au service de la commune et de ses habitants.

Désormais installé, le nouveau maire va pouvoir développer les projets qui le motivent. Mais sa première priorité est de poursuivre la réouverture de l’école du village dans le respect du protocole sanitaire de l’éducation nationale, priorité sur laquelle la nouvelle équipe municipale a déjà beaucoup travaillé, en coopération avec l’ensemble des acteurs qui gravitent autour de l’école.

Les élections lui ont donné deux conseillers issus de la liste adverse. Il souhaite désormais que les adversaires d’hier fassent partie à part entière de l’équipe d’aujourd’hui.

Continuer la lecture de « Lionel Chappellaz élu maire de Sainte Julie »

Réouverture de la mairie

Nous vous informons qu’à partir du 2 juin jusqu’au 4 juillet, l’accueil du public se fera du mercredi au samedi, de 9h à 12h et uniquement sur rdv, toutes les 30 min.

Merci de vous munir d’un masque et de respecter les distances de sécurité entre les personnes.

Toutes les précautions sanitaires sont mises en place pour vous recevoir dans les meilleures conditions.

Concertation sur le Plan Climat Air-Énergie Territorial de la Plaine de l’Ain

Depuis le début de l’année 2018, la Communauté de Communes de la Plaine de l’Ain rédige son Plan Climat Air-Énergie Territorial (PCAET).

Le PCAET est un outil de planification obligatoire pour les intercommunalités de plus de 20 000 habitants. Il comprend quatre éléments : un diagnostic, une stratégie territoriale, un plan d’actions et un dispositif de suivi et d’évaluation des mesures initiées.

Ce projet de développement durable a pour objectif la lutte contre le dérèglement climatique, avec trois enjeux principaux :

        • Atténuer les changements climatiques
        • Développer les énergies renouvelables
        • Maîtriser la consommation d’énergie

Tous les acteurs publics et privés sont concernés par l’élaboration et l’application du Plan Climat : collectivités locales, entreprises, citoyens.

Le Plan Climat peut concerner la préservation de l’environnement, la baisse de la facture énergétique, le développement des énergies renouvelables, la rénovation des bâtiments – et donc générer de l’emploi, et enfin l’amélioration du cadre de vie des habitants.

La CCPA souhaite associer la population plus largement pour la fin de la réalisation du PCAET, dans un objectif opérationnel. Le but de cette implication est de sensibiliser les citoyens et de définir la manière de réaliser les actions qui ont été priorisées. Cette concertation citoyenne auprès des 80 000 habitants de la communauté de communes sera mise en place du 2 juin au 2 juillet sur la plateforme Dites Nous Tout. PARTICIPEZ-Y ! 

Exprimez-vous en participant au projet grâce aux moyens mis en place, échangez avec les autres contributeurs, influez sur la prise de décision pour que le projet vous ressemble et vous rassemble !

Plusieurs fonctionnalités sont mises en place :

        • Un questionnaire sur vos pratiques en lien avec l’environnement
        • Une cartographie participative
        • Une discussion / débat sur le thème de l’énergie

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :  https://ditesnoustout.fr/ccpaplanclimat

Rendez-vous du 2 juin au 2 juillet pour participer : https://ditesnoustout.fr/ccpaplanclimat

Réouverture de l’école – Informations pratiques

Conformément aux directives gouvernementales, l’école communale se prépare à rouvrir ses portes progressivement à compter du lundi 18 mai 2020.

 

Afin d’accueillir vos enfants dans les meilleures conditions, l’équipe enseignante et la mairie ont collaboré pleinement pour organiser les espaces collectifs, baliser les zones de déplacements des élèves, établir des procédures d’entretien des locaux et de séquencement pédagogique conformes aux directives du protocole sanitaire de l’éducation nationale.

 

Lundi matin:
– Vous vous présenterez avec votre enfant, au portail indiqué dans le mail qui vous a été envoyé par Mme Pichet.
– A l’appel de son nom, il entrera dans l’enceinte de l’école et se placera dans la zone signalée par l’enseignante.
– Il sera ensuite accompagné aux sanitaires pour se laver les mains et entrera en classe en suivant le sens de circulation indiqué par l’enseignante pour rejoindre son bureau.
– En récréation, les marquages au sol et jeux organisés par l’équipe enseignante, permettront d’éviter tout contact entre les enfants. Chaque classe disposera de son propre créneau horaire de récréation. 
– L’entretien des locaux et du matériel pédagogique est séquencé sur la journée.
(Pour exemple, l’entretien des sanitaires intervient à 3 reprises. Cette fréquence est majorée par rapport aux préconisations nationales.)
– Pour vous aider et aider votre enfant à visualiser son nouvel environnement de cours, vous trouverez ci-après des photos illustrant l’aménagement devant les portails, la salle de classe et la cour de récréation.
en PJ la procédure sanitaire pour info.

Réouverture de l’école

Julicyennes, Julicyens, chers amis,

Je m’adresse à vous pour vous expliquer ma position sur la réouverture de l’école.

Suite aux annonces du gouvernement, s’est posée la question de la réouverture de notre école. Plutôt que de botter en touche immédiatement en disant que ce n’était pas possible, j’ai fait le choix de raisonner exactement à l’inverse, « qu’est ce qui m’empêcherait d’ouvrir notre école ? ».

Avec Mme PLATTET et Mr BELLAND, nous avons pris à bras le corps cette problématique. Il en est ressorti que nous devions réfléchir sur comment donner confiance aux parents qui souhaitent remettre leurs enfants à l’école.

Parallèlement, j’ai demandé la position de l’équipe fraichement élue, concernant la réouverture de l’école, 7 étaient pour, 6 étaient contre et 2 étaient sans avis.

Voici nos constats :

  • Les mesures gouvernementales du confinement imposent à tous des contraintes tant personnelles que professionnelles.
  • Nous constatons que le protocole sanitaire de l’éducation nationale n’est pas applicable en continu, notamment lors des pauses méridiennes chez les parents ou les nounous, et lors du retour dans les familles le soir.

De ce fait, la responsabilité du maire ne peut pas être engagée sur le fait qu’une personne serait contaminée. En revanche, celle-ci peut être reconnue quant à la qualité du service d’accueil en établissement scolaire, ainsi que sur la capacité de réactivité face à un cas de contamination avéré.

Pour parvenir à cette finalité, seule une traçabilité stricte permet d’aller vers un contrôle mesurable des moyens mis en œuvre.

Ainsi, le dispositif proposé est basé sur un principe écologique : valoriser le déchet par son recyclage, en l’occurrence dans le cas présent, le déchet est le temps passé à saisir les données.

Nous avons travaillé sur les 3 axes de pilotage suivants :

  • Premier axe : Coordonner la mise en œuvre des mesures préventives pour lutter contre le virus.
  • Second axe : Garantir la mise en œuvre du protocole sanitaire de l’éducation nationale.
  • Troisième axe : Réguler les mesures correctives.

Le protocole sanitaire de notre école est accessible via le lien à la fin de cet article. Il détaille, pour chaque axe identifié ci-dessus, les actions à suivre pour supporter son application.

Avec le pilotage des indicateurs recensés dans ces tableaux nous nous positionnons ainsi dans une démarche d’amélioration continue. Cela nous permettra d’opter pour de nouvelles solutions si celles proposées initialement ne se sont pas avérées concluantes.

Au-delà du caractère social et pédagogique sur cette fin d’année scolaire, la réouverture de l’école se doit d’être une opportunité de test du protocole et de sa mise en œuvre et ce, afin que dès la rentrée de septembre 2020, l’école puisse proposer un accueil serein et pérenne pour tous.

Nous avons convié Mme PICHET directrice de l’école, Mme ODEYER représentante des parents d’élèves et Mr BITTON Président des P’tits Julicyens à plusieurs visio-conférences. Nous leur avons présenté la stratégie explicitée précédemment.

Je remercie Mme PICHET d’avoir lancé le sondage auprès des parents d’élèves, sur la présence ou pas des enfants en classe, mais aussi à la cantine et au périscolaire.

Je remercie Mr BITTON d’avoir travaillé sur la faisabilité de la mise en place de la cantine et du périscolaire, à ce titre la maison Julicyenne pour des raisons sanitaires que vous avez comprises, sera exclusivement réservée à cette association jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Nous en avons tous conclu qu’au regard de la teneur du dispositif, de l’implication qu’il demande, les conditions requises pour décider d’une date de réouverture de l’école sont les suivantes :

1- Les analyses de risques sont formalisées et actées.

2- Ne maitrisant pas les délais fournisseurs, La mairie s’assure que les produits et autres matériels permettant la désinfection du site et la protection des personnes sont en en stock suffisant pour tenir 20 jours d’ouverture de classes (l’objectif étant de ne pas proposer une ouverture pour aller vers une fermeture pour pénurie de produits).

3- Chacun des représentants des cohortes s’engage par la signature du document à mettre les moyens nécessaires pour respecter et faire respecter ce dispositif et le protocole sanitaire de l’école de Sainte-Julie.

Il nous a paru à tous « raisonnable » d’annoncer une ouverture progressive à partir du 18 mai jusqu’au 25 mai. La semaine du 11 au 15 mai a été consacrée à la préparation logistique de cette rentrée, approvisionnement d’équipements de protections individuelles pour les adultes, produits virucides, marquages au sols, fléchages, mise en place des salles de classes.

Remerciements particuliers à Mme la directrice de l’école, aux P’tits Julicyens, aux Mamans de Sainte-Julie, à Mme PLATTET et Mr BELLAND sans qui cette rentrée scolaire n’aurait pas pu être possible.

Lionel CHAPPELLAZ

PROTOCOLE SANITAIRE ECOLE SAINTE JULIE_20200515_0001